Analyse gratuite de l'eau de puits

Cliquez sur l'icône Menu icon pour ouvrir le menu

À partir du 4 décembre 2019
Le MERCREDI est le nouveau jour pour déposer vos échantillons d'eau de puits à West Carleton-March et Ashton (General Store Marketplace)
Le mardi reste le jour de dépôt pour tous les autres endroits.
Voici la liste complète des points de dépôt et de ramassage de l'eau de puits.
L'eau des puits privés devrait être analysée 3 fois par année, au printemps, en été et en automne.

Pourquoi devriez-vous faire analyser l'eau de votre puits?

L’eau de puits peut contenir des bactéries néfastes susceptibles de causer des crampes d’estomac, des diarrhées et d’autres problèmes de santé. Nous encourageons les propriétaires de puits privés à faire analyser leur eau printemps, été et automne, même si elle a une apparence, une odeur et un goût normaux.

Il faut comprendre que les analyses, quels que soient leurs résultats, ne donnent qu’un aperçu de la qualité de l’eau de votre puits. Plus fréquentes seront vos analyses, plus vous pourrez vous fier à la qualité de votre eau potable.

En plus des analyses régulières, il est bon de faire inspecter votre puitsau moins une fois par année pour vous assurer qu’il n’est pas endommagé et qu’il fonctionne bien.

Les analyses effectuées par les laboratoires de Santé publique Ontario (SPO) portent sur les indicateurs de contamination bactérienne (coliformes et E. coli), mais pas sur les autres contaminants (p. ex. nitrate et sodium). Cliquez ici pour consulter la liste des laboratoires autorisés qui peuvent effectuer des analyses pour déceler les produits chimiques dans l’eau de votre puits privé.

Prélèvement d'échantillons pour analyse bactériologique
 L'analyse bactériologique de l'eau de puits privés est effectuée gratuitement par le personnel du Laboratoire de santé publique du ministère de la Santé de l'Ontario, situé au 2380, boul. St-Laurent. Vous pouvez vous procurer des flacons de prélèvement au laboratoire ou à l’un des points de ramassage des flacons et de dépôt des échantillons.
  1. Procurez-vous un flocon de prélèvement.
  2. Choisissez pour prélever votre échantillon un moment où vous êtes certain de pouvoir aller le déposer dans les 12 heures suivant le prélèvement.
  3. Prélevez l’eau à même le robinet de l’évier de votre cuisine en retirant d’abord les dispositifs d’aération, filtres et autres accessoires. Si vous ne pouvez pas le faire, choisissez un autre robinet intérieur sans dispositif d’aération, par exemple le robinet de la baignoire; ne prélevez pas l’eau d’un robinet extérieur ou d’un tuyau d’arrosage.
  4. Faites d’abord couler l’eau froide pendant deux à trois minutes pour éliminer l’eau stagnante.
  5. Désinfectez l’extrémité du bec du robinet avec un tampon d’alcool ou une solution d’eau de Javel (1 partie d’eau de Javel pour 10 parties d’eau).
  6. Faites à nouveau couler l’eau froide pendant trois minutes. Enlevez le couvercle du flacon de prélèvement. Ne touchez pas l’intérieur du couvercle, ne déposez pas le couvercle et ne rincez pas le flacon.
  7. Remplissez le flacon jusqu’à la « ligne de remplissage » à même le robinet sans modifier le débit de l’eau. Ne touchez pas le rebord du flacon. Refermez le couvercle hermétiquement.
  8. Il faut réfrigérer les échantillons après les avoir prélevés. Pour le transport, placez le flacon dans une glacière, dans la mesure du possible.
  9. Enlevez L’UNE des vignettes du code à barres du flacon et apposez-la sur la fiche bleue qui accompagnait le flacon de prélèvement. Ce code à barres correspond à VOTRE NUMÉRO D’IDENTIFICATION PERSONNEL (NIP). Vous en aurez besoin pour obtenir les résultats de l’analyse par téléphone.
  10. Retournez l’échantillon et le formulaire dûment rempli dans les 12 heures suivant le prélèvement. Si le formulaire est incomplet, le laboratoire de SPO n’analysera pas votre échantillon et vous devrez en soumettre un nouveau, accompagné d’un nouveau formulaire.

Résultats

Vous devriez recevoir les résultats de l’analyse de deux à quatre jours ouvrables après avoir déposé votre échantillon.

Les résultats peuvent être obtenus :

  • par téléphone : Appelez le 1‑877‑723‑3426 et entrez le numéro du code à barres du flacon de prélèvement (votre NIP). Vous entendrez un message automatisé vous indiquant les résultats ainsi que leur interprétation;
  • par la poste : Si dans le formulaire vous avez indiqué que vous voulez recevoir les résultats par la poste ou que vous n’avez rien indiqué, les résultats seront envoyés à la personne et à l’adresse inscrites dans le formulaire.
  • en personne au 2380, boulevard St-Laurent : Si vous avez indiqué dans le formulaire que vous récupérerez les résultats au laboratoire, rendez-vous à la réception pendant les heures d’ouverture normales, et présentez une pièce d’identité avec photo.

Analyse d’eau de puits – Points de dépôt et de ramassage

SPO a désigné de façon permanente divers endroits dans le territoire de la ville où les propriétaires de puits peuvent prendre des flacons de prélèvement et déposer leurs échantillons d’eau.

Les résidents peuvent prendre des flacons de prélèvement et déposer leurs échantillons d’eau aux endroits suivants, pendant les heures d’ouverture normales :

En ville – Dépôt du lundi au vendredi

  • 100, promenade Constellation. Centre Mary Pitt (Entrée principale au rez-de-chaussée)

    • lundi à jeudi : de 8 h 30 à 16 h 30 

    • vendredi : de 8 h 30 à 11 h

  • 2380, boulevard St. Laurent. Laboratoire de Santé publique Ontario. lundi à vendredi : de 8 h 30 à 16 h 30

Secteurs ruraux – Dépôt le mardi seulement

Voici les endroits où les résidents peuvent déposer leurs échantillons d’eau (le mardi seulement) et prendre de nouveaux flacons de prélèvement (n’importe quel jour pendant les heures d’ouverture):

  • 2950, chemin Colonial - Sarsfield. Marché Midori. Mardi: de 6 h 30 à 20 h 30
  • 1220, chemin Colonial - Navan. Magasin JT Bradley Mardi: de 6 h à 21 h
  • 255, boulevard Centrum. Centre du service à la clientèle d'Orléans. Mardi: de 8 h 30 à 16 h 30
  • 8243, rue Victoria. Centre du service à la clientèle Metcalfe. Mardi: de 8 h 30 à 16 h 30
  • 6045, rue Bank – Greely. MacKinnon’s Foodland . Mardi: ouvert en tout temps
  • 5499, promenade South River. Bibliothèque de Manotick. Mardi: de 10 h à 20 h 30
  • 1128, rue Mill - Manotick. Rural Ottawa South Support Services. Mardi: de 8 h 30 à 16 h
  • 7814, rue Lawrence. Société historique du canton d'Osgoode. *Saisonnier* 1er avril au 31 octobre Mardi: de 10 h à 17 h
  • 5669, rue Osgoode Main. Foodland Osgoode. Mardi: de 8 h à 21 h
  • 6579, chemin Fourth Line. Bibliothèque de North Gower. Mardi: de 10 h à 20 h 30
  • 5911, rue Perth - Richmond. King's Your Independent Grocer. Mardi: de 8 h à 22 h 

Secteurs ruraux - Dépôt le MERCREDI seulement

Voici les endroits où les résidents peuvent déposer leurs échantillons d’eau (le mercredi seulement) et prendre de nouveaux flacons de prélèvement (n’importe quel jour pendant les heures d’ouverture):

  • 8981, rue Flewellyn - Ashton. The General Store Marketplace. Mercredi: de 7 h à 19 h
  • 3911, chemin Carp. Bibliothèque de Carp. Mercredi: de 10 h à 20 h 30
  • 3084, prom. Kinburn Side - Kinburn. Dépanneur Darvesh. Mercredi: de 7 h à 20 h 30 
  • 131, chemin Constance Bay. Pharmacie à Constance Bay. Mercredi: de 10 h à 19 h 00
  • 5670, chemin Carp. Le complexe communautaire de West Carleton. Mercredi: de 8 h 30 à 16 h 30
  • 655, promenade Bayview – Constance Bay. Lighthouse Grocery & Restaurant. Mercredi: de 7 h à 21 h 30
  • 3798, chemin Dunrobin. Nicholls General Store. Mercredi: de 6 h à 23 h
  • 1794, chemin Dunrobin. MacEwen Gas Dunrobin. Mercredi: de 5 h 30 à 23 h 
Interprétation des résultats de l'analyse

Si vous avez besoin d’aide pour interpréter les résultats, composez le 613‑580‑6744 pour joindre un inspecteur en santé publique de SPO.

Interprétation bactériologique

L’analyse de l’eau potable vise à déceler la présence de deux groupes de bactéries : les coliformes totaux et les bactéries E. coli (Escherichia coli).

Les coliformes totaux sont un groupe de bactéries que l’on trouve souvent dans les déchets d’origine animale, les eaux usées, le sol et la végétation, ainsi que dans les intestins des humains et des animaux. Ils sont peu susceptibles de provoquer des maladies, mais leur présence indique que votre source d’eau pourrait être contaminée par des microorganismes plus dangereux provenant d’eaux de surface qui s’infiltrent dans votre puits.

Les bactéries E. coli ne se retrouvent normalement que dans le système digestif des humains et des animaux. Généralement, leur présence dans l’eau potable indique que des déchets d’origine humaine ou animale provenant d’une source située à proximité, par exemple les eaux usées d’une fosse septique locale ou du fumier, s’infiltrent dans votre puits. Bien que la majorité des souches d’E. coli soient sans danger, la présence de ces bactéries dans l’eau révèle que le puits est contaminé par des matières fécales, et qu’il pourrait donc contenir des bactéries, des virus et des parasites nocifs.

Résultats

Interprétation

Mesures à prendre

Coliformes totaux = 0
E. coli = 0

Aucun indice de contamination bactérienne importante

Continuez de faire analyser régulièrement votre eau potable pour relever tout changement dans sa qualité.

Coliformes totaux =
5 ou moins
E. coli = 0

Aucun indice de contamination bactérienne importante

Il est difficile de déterminer la salubrité de l’eau à partir d’une seule analyse. Prélevez un autre échantillon dès que possible. Suivez les procédures d’échantillonnage de l’eau de Santé publique Ontario.

Pour déterminer si la qualité de l’eau est stable, il faut faire analyser trois échantillons pris à une à trois semaines d’intervalle.

Coliformes totaux =
Plus de 5
E. coli = 0

Contamination bactérienne importante

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée, ou faites bouillir votre eau.

Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les cubes de glace ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.

Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse. Suivez les procédures de désinfection recommandées.

Coliformes totaux=
1 ou plus
E. coli = 1 ou plus

Contamination par matières fécales d’origine animale ou humaine

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée, ou faites bouillir votre eau.

Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les cubes de glace ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.

Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse. Suivez les procédures de désinfection recommandées.

 

ADCESC – Aucune donnée : contamination excessive sans cible

L’analyse ne permet de détecter, parmi les bactéries « non ciblées », que celles qui sont souvent présentes dans l’environnement. Elles ne présentent habituellement aucun risque pour la santé, mais elles peuvent interférer avec la détection des coliformes totaux et/ou des bactéries E. coli. 

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée, ou faites bouillir votre eau.

Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les cubes de glace ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.

Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse. Suivez les procédures de désinfection recommandées.

ADCEAC – Aucune donnée : contamination excessive avec cible

Présence d’une grande quantité de bactéries et coliformes totaux et/ou d’E. coli visibles, mais il est difficile d’en déterminer la quantité exacte

Cessez de consommer l’eau de votre puits : utilisez plutôt de l’eau embouteillée, ou faites bouillir votre eau.

Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de la boire, de l’utiliser dans les préparations pour nourrissons, les jus, les cubes de glace ou les recettes, de vous brosser les dents, de rincer vos verres de contact, de laver vos aliments et de faire la vaisselle. Conservez votre eau bouillie au réfrigérateur.

Désinfectez le puits et prélevez un nouvel échantillon à des fins d’analyse. Suivez les procédures de désinfection recommandées.

Que faire si l'eau de votre eau est contaminée?

Si vous souhaitez continuer d’utiliser l’eau de votre puits, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute, puis laissez-la refroidir avant de l’utiliser.

Utilisez l’eau du robinet pour : Utilisez de l’eau embouteillée ou bouillie pour : N’utilisez pas l’eau du robinet pour :
  • actionner la chasse d’eau;
  • laver les vêtements, le linge de maison et la literie;
  • prendre une douche (adultes et enfants plus âgés);
  • nettoyer les planchers.
  • boire;
  • vous brosser les dents;
  • cuisiner et faire les préparations pour nourrissons;
  • laver les bébés et les jeunes enfants à l’éponge (une fois l’eau refroidie);
  • faire du café;
  • préparer des glaçons;
  • laver les fruits et les légumes.

 

  • les filtres de cuisine et autres filtres à eau;
  • les machines à glaçons raccordées à la source touchée;
  • les jeux d’eau pour enfants (p. ex. pataugeoires et tables de jeux d’eau).

Pour désinfecter votre puits

Un propriétaire de puits privé résidentiel peut travailler et désinfecter son propre puits.  Cependant, il y a quelques considérations de sécurité lorsque vous travaillez sur un puits et de nombreuses étapes techniques nécessaires pour nettoyer correctement et désinfecter un puits.  Par conséquent, le propriétaire du puits devrait envisager de engager les services d’un technicien qualifié.

Vous pouvez désinfecter votre puits contaminé au moyen d’un « traitement-choc », qui consiste à appliquer un javellisant domestique chloré ordinaire contenant 5,25 % d’hypochlorite de sodium. En conformité avec le ministère de la Conservation et des Parcs - “Well Disinfection of the Water Supply Wells - Requirements and Best Management Practices” (en anglais seulement), Santé publique Ottawa recommande de chlorer l’eau et les équipements de puits en les dosant à une concentration d’au moins 100 ppm de chlore libre. N’utilisez pas d’eau de javel parfumée. Procurez-vous de l’eau de javel fraîche, car le chlore contenu dans ce produit est instable et s’évapore au fil du temps.

  1. Stockez une quantité suffisante d’eau propre pour répondre à vos besoins domestiques pendant au moins 12 heures.
  2. Enlever ou contourner tout filtre à charbon, adoucisseur d’eau ou autre dispositif de traitement de l’eau, sinon tout tuyau situé au-delà de ces éléments ne sera pas désinfecté. Remettre les filtres en place une fois la chloration terminée. Une eau fortement chlorée peut endommager les unités de traitement. Il est important de suivre les recommandations du fabricant pour s’assurer que les systèmes de traitement sont désinfectés de façon appropriée. Vérifier également que l’alimentation de la source de chaleur du chauffe-eau est coupée.
  3. Calculer la quantité de chlore nécessaire (calculateur fourni) pour désinfecter l’eau qui se trouve dans la tuyauterie de l’immeuble, y compris le chauffe-eau, ainsi que la quantité de chlore requise pour désinfecter l’eau dans la colonne du puits (calculateur fourni). Additionner ces deux valeurs.
  4. Vider toute l’eau présente dans la tuyauterie ainsi que dans le chauffe-eau avant de procéder à la chloration.
  5. Ajouter la quantité de chlore requise pour désinfecter le puits dans 25 litres (5 gallons) d’eau et bien mélanger. Remarque : Le calculateur tient compte des 25 litres d’eau additionnels utilisés pour le mélange.
  6. Verser le mélange dans le puits.
  7. Mélanger soigneusement la solution de chlore avec l'eau dans la colonne du puits. Pour ce faire, il faut raccorder un boyau d’arrosage à un robinet et faire circuler l'eau du puits par le boyau pour retourner celle-ci dans le puits.
  8. Démarrer la pompe et purger l’air du réservoir sous pression. Ouvrir tous les robinets, un à la fois, y compris les robinets d’arrosage extérieurs et les robinets d’eau chaude et d’eau froide. Permettre à l’eau de s’écouler jusqu’au moment où l’on détecte une odeur de chlore à chaque robinet, puis refermer les robinets. Étant donné que l’eau chlorée peut nuire au processus de décomposition dans la fosse septique, l’eau chlorée ne doit pas être déversée dans le système d’égout de l’immeuble.
  9. Si une forte odeur de chlore n’est pas décelée, revenir à l’étape 4, ajouter la moitié de la quantité de chlore utilisée au cours du traitement initial du puits et répéter les étapes 5 et 6.
  10. Permettre à l’eau chlorée de demeurer dans le système pendant 12 à 24 heures.
  11. Démarrer la pompe et laisser couler l’eau par le tuyau d’arrosage extérieur, loin de la végétation, jusqu’à ce que la forte odeur de chlore disparaisse. S’assurer que l’eau n’atteint pas un cours d’eau quelconque. Finalement, ouvrir les robinets à l’intérieur jusqu’à ce que le système soit complètement rincé. La robinetterie et la tuyauterie dirigées vers les installations septiques doivent être temporairement déviées vers un point de rejet extérieur pour éviter de compromettre ces installations.
  12. Attendre 48 heures, puis prélever un échantillon d’eau conformément aux instructions et avec la bouteille fournie par le laboratoire. Deux résultats d’analyse consécutifs indiquant que l’eau est propre à la consommation, obtenus à partir d’échantillons prélevés sur une à trois semaines d’intervalle, indiqueront vraisemblablement que le traitement a été efficace.
  13. Si les étapes énumérées ci-dessus ne corrigent pas le problème, il est recommandé de déterminer la source de contamination continue et de l’éliminer, possiblement avec de l’aide professionnelle.  

Information obtenue par Santé publique Ontario

Une fois les mesures correctives appliquées, faites analyser à nouveau votre eau potable. En tant que propriétaire, vous êtes responsable de l’entretien et de l’exploitation de votre puits privé, ainsi que de la qualité de votre eau. Si la qualité de votre eau ne s’améliore pas, vous pourriez devoir faire inspecter votre puits par un entrepreneur en construction de puits agréé, qui pourra vous proposer des solutions.

 Puits foré

Puits de 6 po (15 cm) de diamètre : Ajoutez 5 oz (148 ml) d’eau de javel pour 25 pi (7,6 m) d’eau dans le puits.

Profondeur du puits (pi)

Profondeur du puits (m)

Quantité d’eau de Javel (oz)

Quantité d’eau de Javel (ml)

25

7,5

5

148

100

30 20 592
 Puits creusé

Puits de 3 pi (1 m) de diamètre : Ajoutez une pinte (un litre) d’eau de javel pour 5 pi (1,5 m) d’eau dans le puits.

Profondeur du puits (pi)

Profondeur du puits (m)

Quantité d’eau de Javel (l)

5

1,5

1

10

3

2

Puits à pointe filtrante (puits filtrant)

Puits de 2 po (5 cm) de diamètre : Ajoutez environ un quart d’once (6 ml) d’eau de javel pour 10 pi (3 m) d’eau dans le puits.

Avant d’entreprendre la désinfection de votre puits filtrant, vous devez nettoyer et désinfecter l’extérieur du puits et tout le matériel connexe. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des chiffons désinfectants ou des tampons d’alcool. Ensuite, retirez le couvercle du puits pour y verser l’eau de Javel (sans parfum). Assurez-vous que la pompe ne s’assèche pas.

Versez l’eau de Javel ou le chlore dans l’orifice du bouchon de drain, dans le tuyau de sortie de la jauge de pression ou dans une autre ouverture du réservoir sous pression; il faut atteindre une proportion d’environ 50 ppm de chlore libre dans l’eau du réservoir. Pour ce faire, vous devez ajouter environ trois cuillerées à soupe (1,5 oz) d’eau de Javel par 10 gallons de capacité du réservoir (p. ex. un réservoir de 50 gallons nécessitera environ ¾ de tasse d’eau de Javel).

Le mardi reste le jour de dépôt pour tous les autres endroits.

Voici la liste complète des points de dépôt et de ramassage de l'eau de puits.

 

 

Contactez Nous