La santé du cerveau

Votre cerveau accomplit un travail très important. Que ferez-vous pour votre cerveau aujourd'hui?

3 adultes plus âgés à la recherche de personnages cérébraux

Pour que le cerveau reste en santé, il faut le garder au meilleur de sa forme et réduire au minimum les risques au fil des ans. Les études sur le sujet indiquent que les choix que vous faites pour garder votre corps en santé peuvent se révéler bénéfiques pour votre cerveau également. Les choix sains peuvent contribuer à la protection du cerveau, faciliter l’adaptation aux changements qui surviennent avec l’âge et réduire le risque de démence.

Prenez des mesures pour que votre cerveau conserve ses pleines capacités. Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour commencer à prendre soin de sa tête!

Au Canada :

  • 78 600 nouveaux cas de démence sont diagnostiqués chaque année chez les personnes de 65 ans et plus;
  • 63 % de ces personnes sont des femmes;
  • Toutes les heures, environ 9 aînés reçoivent un diagnostic de démence;
  • La famille ou les amis d’une personne atteinte de démence passent environ 26 heures par semaine à s’occuper d’elle.

Que ferez-vous pour votre cerveau aujourd'hui?

Le logo de Hello Brain qui est une bulle de parole avec les mots Hello Brain

Hello Brain a d'excellentes informations scientifiques sur la santé du cerveau. Visiter leur site web.

Les vidéos de Hello Brain ont été conçues par Sabina Brennan de la Trinity College Dublin (TCB) et de la Trinity Brain Health, dans le cadre du programme NEIL de l’Institute of Neuroscience, avec le concours financier de l’organisme GENIO. © 2014 Le doyen, les boursiers et les autres membres du conseil du College of the Holy and Undivided Trinity Of Queen Elizabeth, près de Dublin. La TCD nous a autorisés à utiliser ce matériel et se réserve tous les droits afférents à son contenu.

Prenez soin de votre coeur


Ce qui est bon pour le cœur l’est aussi pour le cerveau.

Un cerveau et un coeur dessiné

Un cœur et des vaisseaux sanguins en santé transportent bien l’oxygène et les nutriments vers le cerveau. Les problèmes touchant le cœur et le système circulatoire augmentent le risque de démence.

Vous risquez davantage de souffrir d’une cardiopathie ou d’un accident vasculaire cérébral (AVC) si vous fumez et buvez beaucoup. La cigarette crée une dépendance et mène à de nombreux problèmes de santé touchant les poumons, le cœur et la tension artérielle. Une consommation d’alcool élevée sur une longue période peut endommager le cerveau et augmenter le risque de démence.

.

Ce que vous pouvez faire pour prendre soin de votre coeur
  • Passez des examens de santé régulièrement;
  • Discutez avec votre médecin de vos problèmes de santé;
  • Effectuez une revue de vos médicaments avec votre médecin ou votre pharmacien. Demandez-lui s’ils ont des effets secondaires sur la mémoire et les capacités de réflexion;
  • Prenez connaissance et faites le suivi de vos indicateurs de santé : tension artérielle, cholestérol, glycémie, poids, nombre de consommations standards d’alcool par semaine et nombre de cigarettes par jour;
  • Demandez de l’aide pour arrêter de fumer. C’est la clé pour y arriver. Appelez moi j’écrase au 1‑877‑376‑1701 pour obtenir du soutien;
  • Ne buvez pas trop, et pas trop souvent. Suivez les Directives de consommation d’alcool à faible risque.

Allez-vous commencer à vous soucier plus de votre coeur?

Loading Poll...

Bougez


L’activité physique compte autant pour votre corps que pour votre cerveau.

Un cerveau dessiné qui soulève des poids

Il est important de bouger pendant la journée et de participer à des activités planifiées; un cours, par exemple. Les avantages abondent; entre autres, l’activité physique fait des merveilles pour votre cerveau. Le fait de bouger :

  • Augmente l’apport de sang et d’oxygène au cerveau;
  • Améliore la mémoire et l’apprentissage;
  • Favorise la création de nouvelles cellules cérébrales et les liens entre elles;
  • Peut réduire le risque de démence.

 

Ce que vous pouvez faire pour bouger plus

  • Bougez plus et restez assis moins longtemps pendant la journée;
  • Bougez à la hauteur de vos capacités : chaque personne est différente;
  • Pour de meilleurs résultats, intégrez 30 minutes d’activité physique planifiée à vos journées. Essayez la marche, la danse ou le vélo, ou bien faites ce que vous aimez. Faites des exercices sur chaise si c’est ce qui vous convient;
  • Faites des exercices de musculation et d’équilibre au moins deux fois par semaine;
  • Si vous n’avez jamais fait d’activité physique ou que vous essayez un nouveau programme, discutez avec votre médecin des exercices que vous devriez éviter.

Commencerez-vous à être plus actif?

Loading Poll...

Mangez sainement


Bien manger, c’est bénéfique pour votre cœur et votre cerveau.

Un cerveau dessiné regardant un bol de fruits

Une grande variété d’aliments santé donne à votre cerveau les nutriments et l’énergie dont il a besoin pour fonctionner, mais votre cœur et vos vaisseaux sanguins doivent être en santé pour les lui amener. Manger sainement peut aider à prévenir et à traiter des maladies comme l’hypertension, l’hypercholestérolémie, le diabète, l’obésité et certains cancers.

 



Ce que vous pouvez faire pour manger sainement
  • Mangez des légumes, des fruits, des grains entiers et des protéines en abondance;
  • Choisissez plus souvent des aliments protéinés d’origine végétale;
  • Limitez votre consommation d’aliments hautement transformés riches en sel, en sucre ou en gras. Mangez-en moins souvent et en petites quantités;
  • Privilégiez l’eau plutôt que toute autre boisson;
  • Consultez le nouveau Guide alimentaire canadien pour trouver de l’information, des conseils et des recettes.

Commencerez-vous à manger sainement?

Loading Poll...

Socialisez


Un cerveau dessiné regardant une bulle de dialogueCôtoyer d’autres personnes contribue à votre bien-être.

Selon les recherches en la matière, les interactions humaines et le temps passé avec vos proches sont bénéfiques pour votre cerveau. Lorsque vous socialisez, vous améliorez votre capacité à réfléchir clairement et réduisez les risques de changements causés par le vieillissement et de démence.

 

 

 

Ce que vous pouvez faire pour vos relations sociales
  • Interagissez régulièrement avec d’autres personnes;
  • Utilisez le téléphone ou l’ordinateur pour discuter lorsque vous ne pouvez pas le faire en personne;
  • Appelez un ami, discutez avec votre voisin ou planifiez une activité avec votre famille ou vos amis;
  • Joignez-vous à un club, à un groupe de marche ou à une chorale. Inscrivez-vous à l’une des nombreuses activités offertes aux centres pour aînés;
  • Si vous pouvez difficilement quitter votre domicile, joignez-vous au programme Seniors’ Centre Without Walls du confort de votre foyer. Vous n’aurez besoin de rien d’autre que de votre téléphone. Vous aurez accès à des séminaires sur la santé et le mieux-être, à des conférences, à de l’animation musicale et à des discussions qui ouvriront la porte à de belles amitiés;
  • Faites du bénévolat pour un groupe ou un organisme.
Serez-vous plus social?

 

Loading Poll...

 

Mettez votre cerveau au défi


Un cerveau dessiné regardant un écran d'ordinateurLe cerveau s’ennuie facilement; il est plus efficace lorsqu’il est confronté à de nouveaux défis.

Les nouvelles expériences aident à entretenir la mémoire, les capacités de réflexion, l’attention et la logique au fur et à mesure que vous vieillissez. Les études sur le sujet montrent que la stimulation du cerveau au moyen de nouvelles activités contribue à la création de nouvelles cellules et connexions cérébrales.

Les gens ont tendance à opter pour les jeux cognitifs sur ordinateur, les sudokus et les mots croisés pour s’aiguiser l’esprit. Toutefois, il n’existe pas de données suffisantes pour dire que ces activités améliorent la santé du cerveau ou réduisent le risque de démence. Ça ne signifie pas que vous devez tirer un trait sur ces jeux, mais il serait mieux pour vous d’essayer d’autres activités en plus.

Des recherches sur des programmes intensifs d’entraînement cérébral sont en cours. Certains résultats sont prometteurs.

Ce que vous pouvez faire comme défis pour votre cerveau
Allez-vous lancer un défi à votre cerveau?
Loading Poll...

Ressources


Protégez votre tête


Un cerveau dessiné portant un casqueLes blessures à la tête mettent votre cerveau en danger.

Les traumatismes crâniens peuvent affecter le fonctionnement du cerveau et augmenter le risque de démence. De plus en plus, les données confirment le lien entre les commotions répétées et la démence. Chez les aînés, les chutes sont la principale cause des blessures à la tête, mais vous pouvez les prévenir en prenant certaines précautions.

 

 

Ce que vous pouvez faire pour protéger votre tête
  • Soyez conscient de vos risques de chute et dressez un plan pour réduire les risques de chute;
  • Assurez-vous que votre plan pour réduire les risques de chute comprend les éléments suivants :
    • L’aménagement sécuritaire de votre maison;
    • Des exercices pour maintenir et améliorer votre force et votre équilibre;
    • Des tests auditifs et des examens de la vue;
    • Des stratégies pour dormir suffisamment;
    • Un rendez-vous avec votre pharmacien pour lui parler de vos prescriptions et de vos médicaments sans ordonnance;
    • Le signalement à votre médecin de tout incident où vous avez chuté, glissé ou trébuché;
  • Portez un casque homologué lorsque vous pratiquez des sports comme le patin, le ski, le vélo, la planche à roulettes ou la glissade;
  • Conduisez prudemment et attachez toujours votre ceinture.
Allez-vous prendre des mesures pour protéger votre tête?
Loading Poll...

Dormez bien


Un cerveau dessiné endormiVotre cerveau travaille fort toute la journée; le soir, il a besoin de temps pour refaire le plein d’énergie.

Vous ne pouvez être à votre meilleur lorsque vous ne dormez pas : votre humeur, votre mémoire et votre concentration s’en trouvent affectées. Le sommeil permet au cerveau :

  • D’expulser les toxines;
  • De réparer certaines choses;
  • De digérer les événements de la journée;
  • D’enraciner les souvenirs.

Le sommeil change lorsqu’on vieillit : il devient moins profond, et les réveils sont plus fréquents. Malgré tout, les aînés ont besoin de sept ou huit heures de sommeil chaque nuit, même s’il est interrompu.

Ce que vous pouvez faire pour améliorer votre sommeil
  • Dormez de sept à huit heures par période de 24 heures. Les siestes comptent;
  • Adoptez une routine avant de vous coucher;
  • Levez-vous à la même heure chaque jour pour conserver un cycle de sommeil régulier;
  • Veillez à ce que votre chambre soit sombre, silencieuse et à une température confortable;
  • Évitez les écrans (télévision, tablette, téléphone) dans la chambre;
  • Essayez des techniques de relaxation;
  • Faites de l’activité physique régulièrement;
  • Exposez-vous à la lumière naturelle, surtout tôt le matin. Votre horloge corporelle et votre cycle de sommeil se réinitialiseront;
  • Si vous avez des problèmes de sommeil, ne recourez pas immédiatement aux somnifères. Essayez d’abord d’autres trucs, par exemple prendre un bain chaud, boire un verre de lait ou employer des techniques de relaxation. N’oubliez pas de faire un bon usage des médicaments;
  • Discutez avec votre médecin de traitements pour lutter contre vos problèmes de sommeil.
Allez-vous prendre des mesures pour améliorer votre sommeil?
Loading Poll...

Prenez soin de votre santé mentale


Un cerveau dessiné assis avec ses jambes croiséesLa santé mentale est un élément essentiel à une bonne santé.

La santé mentale est au cœur du bien-être. Elle permet de réaliser son plein potentiel et de faire face au stress normal du quotidien. Le lien entre santé mentale et santé du cerveau n’est pas encore très clair : des recherches laissent croire qu’une bonne santé mentale est associée à une bonne santé du cerveau, mais on n’a pas encore établi de lien de causalité.

Ce que vous pouvez faire pour prendre soin de votre santé mentale
  • Parlez de votre santé mentale. Pour en savoir plus, lisez la rubrique Comment parler de votre santé mentale;
  • Prenez soin de votre santé mentale comme vous le faites pour votre santé physique. Voici quelques idées pour commencer;
  • Travaillez sur votre résilience. Parce qu’elle permet d’affronter les épreuves de façon positive et de s’en remettre, cette aptitude favorise une bonne santé mentale. Cette vidéo propose des façons d’améliorer votre résilience;
  • Restez en contact avec vos proches : c’est un excellent moyen de protéger et d’améliorer votre santé mentale. Découvrez des façons d’améliorer vos liens sociaux ou d’en tisser de nouveaux;
  • Si votre santé mentale ou celle de quelqu’un d’autre vous préoccupe, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé ou consultez la liste de ressources sur la santé mentale et la consommation de substances;
  • Si vous êtes en état de crise, appelez la Ligne de crise en santé mentale en tout temps au 613‑722‑6914 ou au 1‑866‑996‑0991 (sans frais) si vous êtes à l’extérieur d’Ottawa;
  • Si vous ou quelqu’un d’autre a des pensées suicidaires ou s’inflige des blessures, appelez le 9‑1‑1.

Autres conseils : prenez en charge vos problèmes de santé, bougez, mangez sainement, continuez d’apprendre et de pratiquer des loisirs, dormez suffisamment et passez du temps avec votre famille et vos amis.

Allez-vous prendre soin de votre santé mentale?
Loading Poll...

Apprenez à connaître votre cerveau vieillissant


Un cerveau de dessiné avec des cheveux blancs et une moustache blancheVotre cerveau vieillit et change, tout comme le reste de votre corps.

Il arrive souvent que des aînés en santé remarquent que leurs capacités de réflexion changent. Ces changements sont différents pour chaque personne et peuvent évoluer avec le temps.

L’expérience de vie apporte des perspectives et des connaissances, ce qu’on appelle souvent la « sagesse ». Les recherches montrent que le cerveau peut s’adapter aux nouveautés à tout âge. Les aînés peuvent encore :

  • Apprendre;
  • Créer de nouveaux souvenirs;
  • Améliorer leurs compétences langagières.

Voici d’autres changements des capacités de réflexion causés par l’âge :

  • Difficulté accrue à trouver ses mots et à se rappeler les noms;
  • Problèmes d’attention;
  • Difficulté à accomplir plusieurs tâches à la fois.

On peut encore être autonome et fonctionner au quotidien malgré les changements dans les capacités de réflexion qui viennent avec l’âge. Les carnets de planification, les rappels sur le téléphone et les listes sont de bons trucs lorsque la mémoire commence à faire défaut.

Quand consulter un médecin
Discutez avec votre médecin de tout changement dans votre capacité de réflexion et votre mémoire. Ce type de changement n’est pas nécessairement lié à la vieillesse : de nombreux problèmes de santé et maladies peuvent en être à l’origine. Quelques possibilités :
  • Certains médicaments;
  • La déshydratation ou une mauvaise alimentation;
  • Des problèmes de thyroïde;
  • La dépression;
  • Des infections;
  • La démence : par exemple, la maladie d’Alzheimer.

Il est normal de vous inquiéter des changements que vous observez. Discutez avec votre médecin et votre famille dès que vous en constatez les signes. L’objectif est :

  • De recevoir le bon diagnostic, ce qui facilitera la surveillance ou le traitement des symptômes;
  • De connaître les informations, les programmes et l’aide dont vous pourriez avoir besoin;
  • De préparer votre avenir.

La démence ne fait pas partie du vieillissement normal. Le temps venu, de sérieux problèmes de mémoire et de réflexion surviennent. Des activités quotidiennes comme téléphoner, payer l’épicerie et trouver son chemin deviennent de plus en plus difficiles.

Si j'aurais des inquiétudes ou si je notais des changements quant à ma mémoire et mes capacités de réflexion, j'en parlerai à mon médecin
Loading Poll...

Ressources


 

Un cerveau dessiné entrain de lire

 

Nous apprécions votre rétroaction

Loading Poll...

 

 

 

 Retour à la section Santé des aînés

Contactez Nous